Archives de
Jour : 30 mars 2020

Love me tender, Constance Debré

Love me tender, Constance Debré

C’est l’histoire d’une métamorphose. Tout comme Kafka le proposa en son temps à son auditoire. Celle d’une naissance, d’autant plus réussie et aboutie que les auteurs capables de trancher ainsi sont rares. C’est l’histoire d’un dépouillement, de la recherche de la légèreté d’esprit et de corps, du devenir de l’être ! Un très beau roman que nous offre Constance Debré. La légèreté ou la possibilité de « danser avec ses chaines » nous disait Nietzsche dans Le voyageur et son ombre.  Vivre cette légèreté n’est…

Lire la suite Lire la suite